• Chaudière : ne pas attendre d’être en panne en hiver pour en changer !

Chaudière : ne pas attendre d’être en panne en hiver pour en changer !

On ne compte plus sur les forums les témoignages de particuliers qui cherchent une solution pour remédier à une chaudière en panne. Parmi eux, il y en a un certain nombre qui aurait pu éviter cette situation inconfortable, en confiant la maintenance de l’installation à des spécialistes mais également en anticipant son remplacement.

Quand faut-il remplacer sa chaudière ?

La panne de chauffage survient toujours en hiver ! Essentiellement car l’appareil est davantage sollicité par les occupants d’une habitation.

En étant attentif à certains signes, on peut anticiper certains dysfonctionnements. Si vous êtes équipé d’une chaudière à fioul, le niveau d’une cuve qui diminue rapidement doit vous interpeller, comme des bruits anormaux.

Pour son homologue fonctionnant au gaz, il faut aussi faire attention à d’éventuelles nuisances inhabituelles que produirait la chaudière.

De manière générale, pour des équipements ayant plus d’une décennie, vous devez réagir rapidement si vous constatez des fuites et des surconsommations d’énergie. Au milieu de l’hiver, les délais peuvent être plus long, vous savez ce qu’il vous reste à faire si votre appareil est ancien et si des signes de fatigue se sont déjà manifestés.

Les économies en installant un nouvel équipement

Si vous ne prêtez que peu d’attention aux considérations écologiques, vous êtes certainement davantage intéressé par les économies que pourraient vous apporter la modernisation de votre installation. A titre d’exemple, une chaudière basse température qui se substitue à une ancienne chaudière de plus de 15 ans permet de diminuer chaque mois une consommation de chauffage de l’ordre de 15%. Si vous remplacez la même installation par une chaudière à condensation, ce sont près de 25% d’économies d’énergie dont vous bénéficierez.

Les gains sont encore plus significatifs quand il s’agit de faire succéder à une très vieille installation une chaudière récente et performante.

Les aides au financement

Le gouvernement incite les français à adopter des équipements moins énergivores avec différentes aides financières.

L’éco-PTZ peut susciter votre intérêt si vous envisagez de faire réaliser des travaux de remplacement de chaudière, d’autant que ce prêt n’est pas octroyé selon les ressources du demandeur. Si vous optez pour une chaudière à condensation, vous pourriez retrancher 30% de son montant sur vos prochains impôts avec le CITE (crédit d'impôt transition énergétique). Par ailleurs, on distingue les aides de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat), cumulables avec le CITE et l’éco-prime qui s’adresse exclusivement aux propriétaires occupants.

Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
Les différentes étapes de votre projet
Prise de rendez-vous
Prise de
rendez-vous
Ecoute, conseils, propositions
Ecoute, conseils,
propositions
Remise du devis (gratuit)
Remise du devis
(gratuit)
Livraison, installation
Livraison,
installation
Maintenance, SAV
Maintenance,
SAV