• Réglementation Thermique 2018 (RT 2018)

Réglementation Thermique 2018

La norme 2018 définit les standards de la construction qui commencent à s’appliquer cette année et concerneront toutes les habitations en 2020. Quelles exigences ce règlement implique-t-il ? Voici des éléments de réponse !

Rappel sur la RT 2012

La RT 2012 (pour Réglementation Thermique 2012) est une norme technique introduite il y quelques années, elle faisait elle-même suite aux normes RT 2000 et RT 2005. A titre informatif, la première réglementation thermique dans le bâtiment est entrée en vigueur en 1974. La RT 2012 a fixé une consommation maximale des bâtiments neufs pour le chauffage, le rafraîchissement, les auxiliaires, la production d’eau chaude sanitaire ainsi que l’éclairage. Ces bâtiments sont soumis au respect de 3 exigences globales :

  • Le besoin bioclimatique,
  • Une température intérieure de référence,
  • La limitation de la consommation énergétique,

S’ajoutent à cela des exigences de moyens, notamment un minimum de surfaces vitrées pour garantir un éclairage naturel, un soin apporté à l’étanchéité à l’air et une obligation de recourir aux énergies renouvelables.

Les changements opérés avec la RT 2018

Avec la RT 2018, les nouvelles constructions sont soumises à des objectifs encore plus élevés en termes d’efficacité énergétique. Très concrètement, la production énergétique issue du renouvelable doit couvrir les besoins en énergie du bâtiment pour atteindre un bilan passif. La consommation d’énergie de l’ensemble du bâtiment (eau chaude, électricité, chauffage) est impérativement inférieure à 100 kWhep par mètre carré. Par ailleurs, à l’aide d’une isolation et d’une ventilation davantage efficaces, la consommation de chauffage ne doit pas excéder chaque année les 12 kWhep par mètre carré.

A partir de quand s’applique le nouveau règlement ?

La RT 2018 s’impose d’ores et déjà aux bâtiments publics. Les autres constructions dont les habitations devront se soumettre aux règles dès 2020, c’est d’ailleurs pour cela qu’on évoque fréquemment la RT 2020.

Ce qui caractérise un habitat à énergie positive

Les professionnels qui vont concevoir des bâtiments à énergie positive (BEPOS) ont recours à différents principes. Ce sont entre autres des protections solaires et dispositifs de rafraîchissement passifs, des procédés garantissant une collecte et une utilisation optimales des eaux pluviales, la suppression des ponts thermiques et isolation par l’extérieur.

Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
Les différentes étapes de votre projet
Prise de rendez-vous
Prise de
rendez-vous
Ecoute, conseils, propositions
Ecoute, conseils,
propositions
Remise du devis (gratuit)
Remise du devis
(gratuit)
Livraison, installation
Livraison,
installation
Maintenance, SAV
Maintenance,
SAV